03/12/2009

Réforme de la sécurité civile

C'est pour quand ?

Des promesses et rien de concret depuis des années. Les pompiers tirent la sonnette d'alarme : nous n'avons pas les moyens de protéger efficacement la population belge.

Pour une réforme rapide et adaptée à tous les pompiers, professionnel et volontaire, pour une meilleur sécurité tant pour la population que pour tous les services de secours.

Signez la pétition électronique sur : http://www.lapetition.be/en-ligne/rforme-pour-les-pompier...  

Il est capital de revoir le financement de la sécurité civile rapidement et avant une prochaine catastrophe.

Deux tiers des pompiers belges sont VOLONTAIRES

Ils mettent leur temps libre à votre service, parfois au péril de leur propre vie et toujours au détriment de leur vie familiale et pour récompense…

- ils ne bénéficient d'aucun statut,

- leur activité en tant que pompier volontaire n’est pas considérée comme un métier à risques

Malgré leur dévouement, les pompiers volontaires sont peu disponibles en journée car liés à un patron, une société,… et pendant ce temps, qui s'occupe de votre sécurité ?

 

La Belgique a besoin de plus de pompiers professionnels!

 

Situation beaucoup plus grave : 

Les sapeurs-pompiers, qu'ils soient volontaires ou professionnels:

- ne bénéficient pas d’une formation pratique adaptée et suffisante: certains jeunes n'ont jamais vu un incendie avant leur première intervention et n'en connaissent donc pas les dangers!

- ne disposent pas souvent de matériel de protection individuelle : (vêtements de feu, casques, bottes,…) en suffisance: des services doivent acheter eux-mêmes leur équipement grâce à l’organisation de kermesse aux boudins!

- disposent de matériel vétuste: les camions ont parfois plus de 30 ans d'âge! Et le matériel n'est pas adapté aux nouvelles technologies,…

- ne disposent d'aucun soutien psychologique après une intervention éprouvante,…

- les méthodes de travail : sont dépassées face aux risques modernes,…

- le nombre d’interventions: a été multiplié par 6 depuis 30 ans et sans augmentation du nombre des effectifs,…

- par manque d’effectifs: nous ne garantissons plus la sécurité du citoyen et de

l’intervenant

Que fait le gouvernement? RIEN!

Nous avons besoin de reconnaissance et de moyens…

Enfin, alors que nous mettons notre propre vie en péril pour venir en

aide à la population, nous sommes accusés de tous les maux!

Le procès de Ghislenghien en est un malheureux exemple.

 

Soutenez-nous afin que nous puissions continuer à VOUS venir en aide en signant la pétition que nous vous présentons!

11/08/2008

Circulaire ministerielle NPU-1 relative aux plans d'urgence et d'intervention

La Circulaire ministerielle NPU-1 relative aux plans d'urgence et d'intervention du 26/10/2007 a pour objet d'expliquer les dispositions et les principes énoncés dans l'arrêté royal du 16 février 2006 relatif aux plans d'urgence et d'intervention (Moniteur belge du 15 mars 2006).

http://staatsbladclip.zita.be/moniteur/lois/2007/01/10/loi-2006000885.html

06:45 Écrit par Dr CD dans Pompiers | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pompiers, legisltation, plans urgence |  Facebook |

10/08/2008

Impressions de la population sur les professions

Les pompiers ont la cote, pas les hommes politiques

08.08.08 - 11:10 (Belga)

Le citoyen lambda fait confiance aux pompiers, à son facteur et aux enseignants et se méfie comme de la peste des hommes politiques, des publicitaires et des chefs d'entreprise, selon une étude internationale réalisée par la société de services marketing GFK.

Ce sont les pompiers qui recueillent le niveau de confiance le plus élevé (89%) - avec des scores record en Suède (99%) et en Belgique (97%) -, juste devant les postiers (82%) et les enseignants (81%). En Belgique, les postiers ont un peu moins la cote (75%) et sont devancés par les enseignants (88%). Le médecin reste une figure populaire dans l'imaginaire collectif, avec 78% des personnes interrogées dans le monde qui lui font confiance, suivi de près par l'armée (77%). Le clergé inspire la confiance de 62% des personnes interrogées. En Europe de l'Ouest et en particulier en Belgique, il fait l'objet d'un plus grand scepticisme. La police réalise par ailleurs un meilleur score en Europe de l'Ouest qu'ailleurs. En Belgique, le policier est populaire et se place en cinquième position de ce hit-parade de la confiance. Avec respectivement 54% et 52% d'opinions favorables, les spécialistes en marketing et les fonctionnaires obtiennent encore la moyenne.

Sont recalés: les avocats (46%) , les banquiers, les syndicalistes et les journalistes (41%).

Les responsables du marketing ne recueillent que 36% d'opinions favorables, devant les chefs d'entreprises (28%) et les publicitaires (27%).

Mais ce sont les hommes politiques qui inspirent le plus de méfiance. Seuls 17% des personnes interrogées dans le cadre de cette étude leur font confiance. En Belgique, une personne sur cinq accorde sa confiance aux hommes et femmes politiques, avec une nette différence entre la Wallonie (14%) et la Flandre (24%).

Les pompiers et ambulanciers ont une image positive auprès de la population. Cela se travaille tous les jours par un comportement et des attitudes professionnelles en toutes situations.
Tenue vestimentaire, comportement, savoir être et savoir faire.
A poursuivre sur ce chemin !

08:15 Écrit par Dr CD dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pompiers, ethique |  Facebook |